Les équipes de Si-Nergie Ingénierie ont mené plusieurs actions pour permettre à la Brasserie Licorne de réduire ses consommations énergétiques : remplacement et optimisation de la production frigorifique, amélioration de la distribution du froid et récupération d’énergie en différents points du site.

Ces équipements sont régulés et gérés en parfaite autonomie. À terme, l’objectif de ce site industriel est de devenir indépendant dans sa production d’eau chaude et de réduire au maximum son empreinte énergétique.

Phase 1 : Refonte complète et sécurisation de l’installation frigorifique

Redondance des équipements et gains de production de froid

Le bureau d’études Si-Nergie Ingénierie a débuté ses actions à la Brasserie Licorne en remplaçant une ancienne installation frigorifique à l’ammoniac (NH3) par des groupes d’eau glacée extérieurs. Ces nouveaux équipements, plus puissants que les précédents, permettent de sécuriser la production tout en répondant aux nouveaux besoins du site brassicole : meilleur refroidissement de la bière, gain de productivité et gains énergétiques.

Cette installation permet d’éviter les interruptions de fonctionnement de l’usine. Même si un groupe froid doit être coupé dans le cadre de sa maintenance, le principe de redondance dans les équipements s’applique pour assurer une continuité de service.

De plus, la production de froid a été entièrement automatisée pour gagner en productivité et réaliser des économies énergétiques et de maintenance.

La production frigorifique, quant à elle, a été pensée avec un nouveau fluide frigorigène HFO : un fluide beaucoup plus propre que ses prédécesseurs, dont l’impact sur la couche d’ozone est nul.

_DSC8984_72dpi

Mise en place d’une récupération de l’énergie sur la production frigorifique

Les ingénieurs de Si-Nergie ont mis en place une récupération d’énergie fatale pour pouvoir réutiliser l’énergie jusqu’à présent perdue. L’énergie récupérée sur les groupes froid permet de créer de l’eau hygiénique à 45 °C, utilisée dans la préparation de la bière. Cela génère de substantielles économies d’énergie.

Gage de la qualité des installations, ces équipements ont été mis en place dans le cadre d’un contrat de performance énergétique. Si-Nergie Ingénierie garantit ainsi à la Brasserie Licorne les performances de l’installation pendant 5 ans.

Phase 2 : Récupération d’énergie sur le brassage de la bière

Dans un second temps, les équipes de Si-Nergie ont installé une récupération de l’énergie dégagée au cours de la cuisson de la bière. Cette énergie, récupérée par condensation des buées d’ébullition, est stockée puis utilisée sur différents besoins :

  • Préchauffe du Moût de bière avant cuisson : gains énergétiques et de productivité.
  • Maintien en température d’une cuve de sucre liquide : gains énergétiques.
  • Création d’eau à 90°C avec le surplus d’énergie : gains énergétiques.

_DSC9299_72dpi
si-nergie-4-540x450

Phase 3 : Récupération d’énergie fatale sur les fumées de combustion de la chaudière vapeur

Pour optimiser l’ancienne installation présente sur le site industriel, Si-Nergie Ingénierie a choisi d’opter pour sa rénovation. Nos ingénieurs ont installé une nouvelle cheminée avec un récupérateur d’énergie sur les effluents gazeux de la chaudière vapeur. Ce dernier cumule les fonctions d’économiseur et de condenseur pour revaloriser la chaleur sensible et latente contenue dans les fumées.

Cela permet de créer de l’eau chaude à 90 °C, utilisée une fois de plus pour les besoins du site

Une démarche d'optimisation énergétique globale pensée sur le long terme

Ces projets d’envergure ont résulté d’une démarche et d’une réflexion globale. L’ensemble des installations du site sont liées pour maximiser les économies de la Brasserie Licorne. C’est en synergie que fonctionnent les équipements, qui ne sont pas indépendants les uns des autres

Au total, ce ne sont pas moins de 92 % des besoins en eau chaude du site qui sont produits par ces aménagements. L’ensemble des actions menées résultent à des économies de 1 000 tonnes de CO2 par an. L’impact carbone et l’impact énergétique de cet industriel sont réduits et la performance de sa production, optimisée.